L'addition s'il vous plait

Hier soir je suis allé au Biwa. Je ne suis pas un habitué des lieux. Je crois avoir été dans cet établissement 3 ou 4 fois tout au plus. C’est un de mes frères qui a eu l’idée de proposer un dîner en famille. On s’est donné rendez-vous sur place mes trois frères, leurs épouses et leurs gosses, mes deux sœurs et leurs maris et leurs gosses, ma femme, ma fille et moi. Il y avait beaucoup de monde. L’ambiance était bon enfant mais je trouve que je deviens de plus en plus allergique à la foule. Le serveur, un jeune homme affable, essayait de contenter tout le monde, mais le pauvre était sollicité de partout. Nous mangeâmes des pizzas qui arrivèrent après plus de ¾ d’heure d’attente. Au moment de partir je demande l’addition. Le serveur arrive avec son espèce de « Palm » dans la main il me montre la commande et me demande si je suis d’accord avec le contenu. J’acquiesce. « Ça fait 125 dinars monsieur ». Je compte l’argent, je lui tends 130 dinars et je lui dis de garder le reste. Je me prête à partir lorsque le jeune serveur m’apostrophe. Confus et tout rouge de honte il me dit : « Monsieur, ce n’est pas juste… ». – « Qu’est ce qui n’est pas juste mon ami ?» - « Monsieur je ne peux pas prendre les cinq dinars » - « Quoi ? Ça veut dire quoi ça ? Ce n’est pas assez ? » - « Non monsieur, c’est plus qu’assez» - « Alors quoi ? La direction vous interdit de prendre des pourboires ? » - « Non plus monsieur » - « Mais alors qu’est ce qui ne vas pas ? » - « Monsieur je ne peux pas prendre cet argent parce que je considère que le service ne méritait pas ». L’honnêteté de sa réponse m’a laissé complètement abasourdi. C’est à ce moment là que je me suis rendu compte que le jeune homme avait un arrière accent bizarre et qu’il n’était pas tunisien. Il devait être algérien ou marocain. J’ai réfléchi quelques secondes et puis je lui ai dit : « Ne t’en fais pas. C’est vrai que le service n’était pas excellent. Mais j’ai vu que tu faisais de ton mieux pour contenter tous les clients. Alors faisons comme si c’était une avance et que la prochaine fois tu t’occuperas mieux de nous ». Sur le chemin du retour je n’ai pas arrêté de me demander si un serveur tunisien aurait eu la même réaction…

14 commentaires:

elgreco a dit…

ta question et pertinente et la réponse.....est hélas....négative!

Anonyme a dit…

Excellent post, j'ai toujours souffert des serveurs tunisiens qui sont maladroit et impolis.

Takkou a dit…

@ elgreco : malheureusement c'est ce que j'appréhendais.

Azwaw soumendil awragh أزواو سومنديل آوراغ a dit…

D'accord avec El Greco, c'est une supposition absurde et irréelle, oui peut être le jour où les poules auront des dents!!!!!

SNAWSI a dit…

Je ne suis jamais tombée sur un serveur tunisien hônnete, pire, parfois il te lance un sale regard si le " bakchich" ne lui plait pas.

Et franchement, cette histoire de pourboire n'est pas très ancrée ds notre culture, comme aux USA ( où c réglementé à 10% ) ou en Egypte (où c chaotique, on dirait des mendiants ce serveurs)

Anonyme a dit…

snawsi,
15% aux USA

Xander a dit…

Un peu HS, mais je pense que c'est important.
Quand on parle de son enfant que l'on a eu avec sa compagne, il est bien de dire "notre fille" au lieux de "ma fille". En effet, elle n'est pas que ta fille, mais la votre, à vous deux...
C'est quelque chose à la quelle peu de tunisiens font attention, un peu comme les serveurs qui ne font pas attention à leurs clients...

TUNISIENDOCTOR a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
TUNISIENDOCTOR a dit…

le tunisien deviens de plus en plus malhonnête et à gros ventre!!! khssara pour le pays !!!

Takkou a dit…

@ xander : Merci pour la remarque que je trouve pertinente. J'ai dit "ma fille" mais je pensais "notre fille" à ma femme et à moi. J'espere qu'un jour j'aurais le plaisir de te presenter "notre" fille ;)

mataadi a dit…

ce serveur est tout simplement une exception aussi bien chez les tunisiens que ches les algériens ou les marocains . C'est peut-être une histoire de génération aussi . Toute fois, il est vrai que la relation qu'ont certains algériens à l'argent est différente de la nôtre . Mais il ne faut pas la généraliser à l'ensemble des algériens . Le phénomène de l'honnêteté, on ne peut que l'appeler ainsi parce que c'est quelque chose de tellement bizarre chez nous, est apparue ces derniers temps parmi la nouvelle génération. Je l'ai remarqué plusieurs fois et cela m'a redonné confiance en notre populasse .
Même chez des tunisiens d'un certain âge, j'observe chez quelques un un certain détachement par rapport à l'argent . J'ai vu des choses que l'on peut considérer comme extraordianaire quand on connait les tunisiens . Ceci ne se fait pas sans une guerre intérieure, le tunisien devant lutter contre sa cupidité légendaire .

mataadi a dit…

Sinon le narrateur est gentil il a fait passer sa femme et sa fille avant lui .
En tunisie les femmes disent j'ai construit, j'ai acheté, j'ai payé, j'ai fait,c'est ma voiture, ma maison etc .Dans une narration on peut dire ma femme, ma fille et moi mais dans une discussion avec des invités quand on est une femme mariée on ne dit j'ai fait ou j'ai construit en présence de son mari mais on a fait et on a construit . Ca aussi ça serait bien de le supprimer de notre vocabulaire .

Emma Benji a dit…

Moi je ne vais pluis du tout au Biwa a cause justement d'un serveur qui a été tres desagreable avec moi...
C plus que rare d'avoir affaire a des personnes comme le serveur que tu viens de decrire

zahraten a dit…

Il ne faut pas en vouloir aux serveurs! plutôt à ceux qui les emploient.
D'ailleurs dans la plupart des restaurants, bon nombre de "serveurs" sont occasionnels pendant la saison estivale et généralement ils n'ont aucune formation !
Dans bon nombre de restaurants, le pourboire que le client donne, est versé dans une caisse commune puis est partagé à parts égales entre les serveurs et le patron !!!!

@elgreco : toi qui es le plus grand voyageur parmi les bloggeurs tunisiens, n'as tu jamais remarqué quelques imperfections ailleurs qu'en Tunisie ?
Essayons de corriger au lieu de blâmer ! commençons par éduquer°° former et encadrer !

°°°°"al 9ana3a kenzoun la yefna"!