Kamini, do you know ?

Bien que je me considère comme un vrai mélomane, il existe des genres de musique que je n’arrive pas à supporter. Le Rap, par exemple n’est pas ma musique préférée et pourtant je reconnais avoir acheté un album de Snoop Dogg et un autre de 2Pac. Je reconnais aussi que parfois je me suis trouvé séduit par quelques titres accrocheurs. Et puis j’ai découvert MC Solar ou le pionnier du Rap français. Dernièrement on m’a remis un CD de KAMINI que j’ai trouvé sublime. Ce qui m’a interpellé dans ce CD ce n’est pas la musique mais plus tôt les paroles. Kamini, un jeune noir originaire du Congo et issu d’un patelin perdu de la France (Marly Gomont), est un vrai phénomène du web. Snobé par les maisons de disque, ce dernier n’a pas baissé le bras, mais s’est lancé dans la conquête de la célébrité à travers le net. Avec les moyens de bord il réalisa un clip et le lança dans la toile. Le bouche à oreille et sûrement une sacrée dose de chance ont fait le reste. Aujourd’hui tout le monde s’arrache Kamini. Même le JT de TF1 de JP Pernaut lui a consacré un reportage. Surnommé le « Rappeur rural », Kamini a produit un album, comprenant 12 titres tous aussi intéressants les uns que les autres, dans lequel il aborde des thèmes aussi graves que légers qu’il traite avec beaucoup d’humour et surtout avec une bonne dose de dérision. Le racisme, l’exclusion, le Rap, la téléréalité, la folie… et autant d’autres sont les thèmes que Kamini a choisit pour en parler dans ses chansons avec un humour décalé et beaucoup d’ironie. Son opus « Psychostar World » peu paraître ringard mais il est d’une profondeur déroutante. Son Rap est très particulier. Il apporte une certaine fraîcheur et surtout une belle note musicale dans un monde Rap abrutit…

Pour en savoir plus :

http://fr.youtube.com/watch?v=6gV5rsO2u_o et http://fr.youtube.com/watch?v=wPJ-xRaw2l8

1 commentaires:

Nadia a dit…

salut,
cool j'aime aussi, tu sais que Marly-Gommant est devenu super connu et qu'il envahit par des touristes, ca fait partie du patrimoine français maint