Ya Latif Oltif

A chaque fois que je monte dans ma voiture je ne peux m’empêcher de prier, ou plutôt de supplier, le bon dieu. Dés que je mets mes fesses sur le siège de ma voiture je n’arrête pas d’évoquer tous les saints et toutes les saintes qu’ils soient musulmans, chrétiens, juifs et même païens. Non pour que ma voiture ne tombe en panne et pas pour qu’elle démarre au quart de tour non plus. Non. Rien de tout cela. Si je me tourne vers le bon dieu et les saints hommes de cette terre c’est pour les implorer de me donner leur bénédiction pour arriver sain et sauf à ma destination.

Dés que je mets le contact pour démarrer la voiture pour me diriger au boulot, retourner chez moi ou aller chercher ma fille à son école, et durant tout le trajet, je conjure le sort pour qu’il ne mette aucun chauffard fou sur mon chemin. C’est effarant le nombre d’accidents mortels qu’il y a eu ces dernières semaines un peu partout sur les routes menant vers Tunis et tous aussi rocambolesques et invraisemblables les uns que les autres.

C’est ahurissant. C’est à se demander comment font les gens pour provoquer des accidents aussi stupides. J’exagère peut être mais je trouve le phénomène alarmant. Avant on disait que la faute incombait aux femmes qui conduisent mal (cela reste à prouver). Puis on a dit que si le nombre des accidents a augmenté c’est à cause de ces conducteurs de plus en plus jeunes et de plus en plus fous qui, bourrés, camés et inconscients provoquent des tragédies douloureuses. Enfin on a dit que les coupables sont cette horde d’émigrés qui, fort excités de leur statut d’intouchables et avides de manifester l’arrogance, le mépris et le dédain qu’ils sentent envers nous, se comportent sur nos routes, pendant leurs vacances, comme de vrais bandits (pour ne pas employé un autre mot).

Et bien tout cela est relativement faux parce qu’on a la preuve irréfutable que la majorité des tunisiens ne sont pas normaux quand ils sont derrière un volant. Ils leurs suffit de mettre entre leur mains ce symbole de pouvoir, de supériorité et de domination pour qu’ils deviennent un danger ambulant, des suicidaires et des meurtriers potentiels.

T’as beau connaître des personnes d’un calme olympien, d’une sagesse proverbiale et d’un sang froid exceptionnel. Et bien, à ces mêmes personnes il leur suffit de prendre le volant pour se métamorphoser en vrai « kamikaze ». Observez bien le comportement des gens sur la route et vous verrez qu’il ne s’agit plus d’une minorité qui provoque tous ces désagréments. Non. Les fouteurs de troubles et de drames sont devenus nombreux, trop nombreux. C’est comme si tout le monde a mangé de la vache folle.

Il semble être lointain le temps ou il ne s’agissait que de quelques canailles qui défiaient le code de la conduite, qui contrevenaient les signalisations et les feux. Maintenant, les chauffards tunisiens sont capables même de défier les lois de la nature (pesanteur, gravite, vitesse du son supérieure à la vitesse de la lumière…) de quoi surprendre et surpasser les meilleurs cascadeurs du monde. On peut rouler à 160 Km/h sur le bas coté ou même dans la moitie du ravin, on peut forcer un dédoublement même dans un trou d’à peine cinquante centimètres… Rien, absolument rien ne peut faire reculer le chauffard tunisien. Quand ce dernier décide de faire une manœuvre, aussi périlleuse qu’elle soit pour lui et pour les autres, rien ne l’arrête. Même pas les larmes de sa mère.

Bref, de nos jours quand tu conduit sur les routes tunisiennes tu as besoin non seulement d’avoir tous tes sens en alerte mais, si tu es un usager régulier de la route, il te faudra développer aussi un sixième sens et surtout espérer avoir beaucoup de chance pour que tu puisses regagner ta destination finale saint et sauf. Prions pour que cette folie de la « circulation routière » soit tout juste passagère par ce que, autrement, les dégâts seront beaucoup plus lourds et les malheurs plus tragiques.

1 commentaires:

elgreco a dit…

hélas
j'ai fait une proposition concrete sur mon Blog avec une serie de 5 POSTS
J'ai envoyé ma proposition au 1er responsable de cette chose
et...

je n 'ai aps eu de réponse...

Courage
Courage!