Mohamed Guelbi, tu connais ?

Chaque matin je me presse pour acheter le journal “As-Sabah” rien que pour lire le billet signé presque quotidiennement par Mohamed Guelbi. Ce « saltimbanque » jongle avec les mots, il les brouille, les épure et puis les dénude complètement pour les revêtir à sa façon. En très peux de mots et dans un style pure et caractéristique qui le distingue il a la capacité de dire en à peine deux lignes ce qu’un article entier n’arrive pas à décrire. Toute sa magie réside dans la capacité du lecteur de lire entre les lignes, de déchiffrer le dit et de saisir le non dit. Son « clin d’œil », maintes fois imité mais jamais égalé, est un vrai exercice acrobatique. Sa force d’insinuation est d’une finesse déroutante.

Je ne sais pas si ce grand Monsieur à l’intention de réunir un beau jour tous ses bijoux dans un livre, mais en attendant que ce vœu se réalise, je me proposerais de vous soumettre de temps en temps quelques unes de ses « t9ate9 ». En voila deux sur le compte :

لمحة : سينما!

لو لم يكن مصدر الخبر يحظى بالمصداقية.. لما صدّقتُ نسبة تراجع عدد القاعات السينمائية. فلقد

كان لنا 160 قاعة بعيد الاستقلال.. فتقلّص العدد حاليا الى 18 قاعة صالحة للاستغلال. فأين هم

رواد الشاشة الكبيرة؟ هل هم بصدد الانقراض والاضمحلال.. أم ترى صار السينما في كل مكان؟..

ألقي عليكم السؤال

محمد قلبي




« شيخة»


سيتعرض نظام التقاعد إلى صعوبات مالية في العشريات القادمة... وبعض المتشائمين ينظرون إلى

مستقبله نظرة قاتمة. والسبب هو تشيّخ السّكان وارتفاع نسبة المسنين... الأمر الذي سيجعل

التقاعد يثقل كاهل العاملين. هذا مؤسف بالطبع! لكن الأحوال تغيّرت بمرور الزمان... فلقد

«شاخ» نظام التقاعد قرابة النصف قرن قبل أن يشيخ السّكان.

محمد قلبي

1 commentaires:

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

certains ecrivains ou journalistes ont le don de la caricature
Deux mots ;deux phrases, comme le dessin caricatural, tu comprends de suite
je vais chercher sur le web si ce journal existe
a bientot