Mensonge premedité

Les habitants de Mornag se réveillèrent tôt ce matin sous le choc d’un accident tragique qui couta la vie à plus d’une dizaine de personnes, la majorité d’entre eux des étudiants et des jeunes travailleurs qui vaquaient à leurs occupations. Le bus de type articulé « Zina & Aziza » qui transportait les victimes se scinda en deux partie alors qu’il roulait en pleine vitesse sur l’autoroute au niveau de la sortie de Hammam-Lif, dans le sens allant vers Tunis. L’ampleur de l’accident était d’une telle gravite que la circulation expérimenta une forte perturbation pendant des heures entières. Des ponts qui surplombent l’autoroute on pouvait voir des kilomètres et des kilomètres d’embouteillage. Le son des sirènes des ambulances jaillissait de partout ; il y avait une ambiance de stupeur et d’affliction qui régnait sur les lieux. Les gens devinaient déjà l’ampleur du drame sans même avoir vu l’accident. La forte présence des agents de la police et de la garde nationale, dont l’embarras et le débordement étaient évidents, était en elle-même un signe révélateur de l’atrocité de l’impact du drame. Il y avait une certitude que ce qui se passa n’avait rien d’ordinaire ni de banale.

En face de cette ambiance calamiteuse, les autorités ne dérogèrent pas à l’habituelle règle qui veut que dans notre pays « il ne se passe jamais quelque chose ». Relatant les faits, les radios nationales rapportèrent une note de la TAP disant que le nombre des morts était de deux et qu’il y avait 26 blessés légers. Stupéfaits, les habitants de Mornag, qui pleuraient déjà leurs morts et voyait la liste des décédés s’engraisser, croyait vainement que l’on allait rectifier le tir. Nul n’a été fait. L’information mensongère fut même confirmée lors du bulletin de 20H.

A défaut d’information crédible et responsable, c’est la rumeur qui s’organisât comme elle put comptant sur « radio on dit » pour relayer des échos plus surréalistes les uns que les autres. C’est ainsi que l’on parla de la présence de plus de 250 passagers dans un bus qui ne pouvait transporter plus de 80 personnes, que le nombre des morts aurait atteint 86…

Le pire dans tout cela c’est que notre chère télévision passait en directe une émission pour les jeunes ou l’on chantait et dansait allégrement comme si ceux qui ont périt dans l’accident n’étaient ni jeunes ni encore moins tunisiens… Et dire que l’on cru que cette télévision n’allait pas faire le même coup après les critique qui lui furent dirigées suite aux inondations de l’aïd d’il y a deux ans ???

9 commentaires:

Houssein a dit…

Ils ont montré des images dans le journal de 20h ?

INS stat a dit…

Ceci est normal en tunisie puisque l'on a pris l'habitude de ne s'intéresser qu'aux chiffres.Donc on se débrouille comme on le peut pour les gonfler quand ils intéressent l'économie et de les diminuer lorsqu'il s'agit de l'insécurité .

Legend Of The Fall a dit…

@Hussein: oui Hussein. On a montré des images à la Télé 7 et même on a parlé à quelques témoins et bléssés. Je t'invite à regarder le journal national, même si la plupart des tunisiens le critique, je trouve essentiel le fait de regarder le journal de 20h00

@INS stat et Errances: je vous invites à ne pas dire de n'importe quoi sans fondement. j'ai des amis qui sont des médecins et des directeurs d'hôpitaux. ils étaient sur les lieux. j'ai eu l'opportunité de discuter avec eux l'ampleur de l'accident cet après midi même et ils m'ont confirmé: deux morts et 26 blessés parmi eux des blessés graves.
Errances, ce n'est pas un mensonge...

Takkou a dit…

@ Legend : Je faisais des achats chez un vendeur de fruits lorsqu'un client est venu juré par tous les saints de sa race qu'il a assisté à 4 enterrements...

Ammar a dit…

Des vidéos de l'accident circulent sur Facebook :

http://facebook.com/video/video.php?v=1082669080389

يرحم بوك a dit…

ألله يرحمهم

La télé tunisienne a malheureusement perdu toute crédibilité, et qu'elle dise ou non la vérité, il n'y a personne qui la croit. Il n'y a qu'à se rappeler le black-out honteux sur tous les évènements de Gafsa. Nos dirigeants nous prennent pour des débiles mentaux et on y peut rien !
Les 11 millions de tunisiens n'ont aucune importance pour les rédacteurs en chef du JT seul compte le Big Brother ...

Anonyme a dit…

le jeune médecin qui a parlé est un proche , il pourra me confirmer le nombre exact des victimes , je vous tiens au courant

INS stat a dit…

En réponse à legend

Parce que dans un accident aussi grave, toutes les victimes sont prises en charge par un seul hopital ? Je ne savais pas que l'on avait cette capacité là .Dans ce cas , on doit êre en avance sur les pays européens .

Je me souviens que pas très loins de chez moi, il y avait eu un accident de louage faisant 5 morts.On était assez concerné par cet accident puisqu'un natif du coin en faisait partie. Il n'y a jamais eu la moindre mention de cet accident dans les quotidiens que j'achète régulièrement . DE même, je me souviens qu'il y a eu 7 garde frontière et policiers morts à la frontière algérienne .C'est une vieille affaire qui a eu lieu , il une bonne quinzaine d'années. Ce sont les louagistes qui ont transmis l'histoire . Mais jamais le moindre écho dans les journaux .

Je pense que l'on tente de rendre nos routes fiables par le seul fait de réduire le décompte des victimes . ^

Être au palmarès des pays champions de l'insécurité routière n'est pas très flatteur .

Le tunisien est malheureusemnt tricheur de l'enfance jusqu'à la mort .

Carpe Diem a dit…

Le bilan selon le journal Le Temps: 3 morts et 35 blessés.

Selon La Presse: 2 morts et 31 blessés...

Selon Assabeh: 3 morts et 26 blessés

Cherchez l'erreur...