Quel gachis !

La chaîne de télévision française « France 3 » propose du lundi à jeudi vers 23 heures, une émission fort intéressante intitulée « Ce soir ou jamais ». Il s’agit d’un magazine d’art et de culture, parfois teinté d’un soupçon de politique, animée par Fredric Taddeï. Je ne suis pas un vrai inconditionnel de l’émission mais quand le thème m’intéresse j’ose sacrifier quelques heures de sommeil pour suivre les discussions des invites et des intervenants. Mercredi dernier les invites du magazine étaient deux figures intellectuelles d’origine arabe de réputation internationale : le « franco-tunisien » Abdelwahab Meddeb et le suisse « Tariq Ramadan ». Ils etaient tous les deux là pour débattre la question du jour : « Faut-il guérir l’Islam ? ».

J’ai déjà eu la chance de lire deux livres signés par Abdelwahab Meddeb. J’ai été surtout subjugué par ses écrits sur l’Islam et les musulmans et par ses propos forts judicieux à chaque fois qu’il participait à un forum. En ce qui concerne Tariq Ramadan je n’ai pas eu la chance de lire une des ses œuvres à part des articles et des contributions publiés ici et là. Par contre, j’ai lu pas mal sur lui. On le présente souvent comme un intellectuel brillant mais apte du double langage, un type qui excelle dans l’art de la rhétorique mais très dangereux, un « euromusulman » controversé, un individu inquiétant, un intégriste d’un nouveau genre… Bref, que des choses pas très agréables en somme mais qui ne peuvent que susciter de la curiosité car ces propos se disent sur quelqu’un qui sollicité par les universités les plus prestigieuses du monde…

A l’annonce du sujet et de l’identité des intervenants à l’émission du mercredi dernier, je me suis dis que le débat valait la chandelle de veiller. Je me mets donc à l’aise pour mieux suivre les échanges du débat. Seulement voila, face à un Ramadan percutant, convaincant, brillant il y avait en face un Meddeb absent, obnubilé par une seule obsession : celle de faire le procès à son interlocuteur.

Les maladies de l’Islam qui devaient être le sujet du débat se sont trouvées hors jeu. Au lieu de se montrer à la hauteur de la classe de son interlocuteur, à défaut de le contrecarrer, Meddeb s’est montré pathétique, lourd et d’une inconsistance effroyable et incomprise de la part d’une personne considérée comme l’une des meilleures de ce que l’élite arabe a enfanté. Bref, le débat a été sauvé uniquement par la prestation de Ramadan, magistrale à mon avis. C’est ce qu’on appel rester sur sa faim.

(Pour voir le débat : http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/videos.php?id_rubrique=191&type=emission&video=20080130_csoj.wmv

10 commentaires:

je l'ai vu aussi a dit…

Tiens en voilà un qui n'a pas raté l'émission . Je l'ai regardé aussi, c'est pas souvent d'avoir tarek ramadan comme invité, généralement on évite de débattre avec lui .Il n'a aucun mal à démonté les arguments de ses contradicteurs .Medebb à cru bon s'en tirer miux que les autres avec son obssession à contourner les questions .Il nous a gardé pour la fin son joker en s'en prennant à hassan el bana grand-père de tarek, il pensait ainsi le faire sortir de ses gonds un peu à la manière d'un materrazi face à un zidane.Mais ramadan est resté imperturbable, il a juste demandé à son interlocuteur de citer son grand-père au lieu de se contenter de lancer des accusations sans fondement.N'importe quel autre personne se serait levé pour lui en mettre une, pour propos aussi diffamatoire et d'une bassesse indigne d'un intellectuel de ce niveau . Medeb m'a parut ressembler à un taureau foncant tête baissé sans se soucier de celui en face de lui .A part couper son interlocuteur pour ne pas le laisser faire ses démonstrations(notre manière bien tunisienne), il ne nous a rien montré .Et comble de l'ignominie, il est allé jusqu'a défendre les bombardement de civils afghans en les considérant comme simple dommage collatéral .Il a certainement oublier les véritables raisons qui ont poussé les américains à intervenir dans ce pays.Il a oublié la question du gaz et du pétrole des pays limitrophes à l'afghanistan .
Autant il paraitrait qu'il a réussit lui et un autre intervenant à démonter redeker dans la même émission sur la 3, que je n'ai pas vu mais dont on parle sur le net, autant dans celle-ci, il nous a plus que déçu .

Quand à ceux qui écrivent sur tarek, c'est ceux qui n'ont absolument pas les moyens de débattre avec lui, que ce soit caroline forest, sifaoui et les autres .Il les attends tous les bernard henry lévy et cie mais aucun d'eux n'est de taille et je m'étonne que medeb s'est senti plus capable que les autres .Le match était inégale, ce mec là a une vrai bibliothèque dans sa tête et il est capable de rectifier toutes citations injustement utiliser par ses interlocuteurs qui se trouvent le plus souvent désemparés et la seule parade qu'a trouver medeb après que son joker est échoué, s'est de s'obstinner à couper la parole et de continuer à débiter un peu n'importe quoi sans attendre la moindre réponse de tarek .Résultat décevant et c'est dommage .

Anonyme a dit…

Je suppose que tu dois être musulman pour estimer qu'un débat s'organise à coup de taloches, et que pour contredire son interlocuteur on se lève levant et on lui en "met une"... Ah... Machisme... Agressivité... Islam... Entre civilisation et barbarisme...CQFD

BLC a dit…

Tarik Ramadan a peut-être été plus percutant sur le plan dialectique, mais il est resté, comme toujours, sur la trajectoire de la causalité.
Autrement dit, quand on lui parle des méfaits de l'islamisme politique, il répond " oui, mais, il faut chercher le pourquoi de ces méfaits"
Quand on lui parle de la nécessité de moderniser la pratique de l'islam, il approuve nettement mais il renvoie aussitôt à ce qui fonde, pour lui, la modernité politique, à savoir la démocratie.
Cela signifie qu'il plaide pour des élections propres et honnêtes dans les pays arabo musulmans, sachant parfaitement qu'elles seraient remportées haut la main par le courant islamiste.
Meddeb a bien compris la tactique de Ramadan; c'est pourquoi, il a semblé légitimer le régime Tunisien, comme il l'aurait fait pour les autres pays arabes.
L'objectif stratégique de Ramadan est connecté à une démarche qui vise à l'instauration de républiques islamiques dans le monde arabe.
C'sst pourquoi, je suis personnellement favorable à la thèse de Meddeb.
BLC d'Alger

je l'ai vu aussi a dit…

Tu me fais rire l'anonyme, mon principal défaut c'est d'être tunisien si s'en est un .Le défaut d'un tunisien est de ne pas tolérer ce genre de bassesse de la part d'un interlocuteur et honnêtement j'ai été très surpris par le musulman qu'est tarek ramadan .Tiens c'est bizarre tu n'as pas considéré le principal intéressé dans l'affaire qui est musulman et qui a supporter cette igonominie.Alors que tu t'intéresses à mon cas qui suis impulsif de nature et effectivement je lui aurait mis une raclée et pas qu'à lui, y en a d'autres qui la méritent aussi .
Les coups de taloches à défaut de permettre la construction , faut bien qu'elles servent à quelque chose d'autres .

je l'ai vu aussi a dit…

Encore une fois ya l'anonyme qui parait inculte tu devrais relire l'histoire ou quelques fois l'actualité te suffira pour voir les empoignades entre gens civilisés comme tu dis .Tu me fais vraiment marrer tchof fel 3eb ken 3andna .Renseignes toi donc sur les duels qui avaient lieux suites aux provocations entre députés français qui se jettaient un gant en pleine figure ou des fois une giffle .Celui qui recevait le camouflet se devait de répondre par une convoquation à un duel pour le lendemain de bonne heure ou le soir même peut-être .Généralement cela pouvait se terminer soit pas une blessure grave soit par la mort de l'un des protagonistes .Il a fallut que je ne sais plus qui interdise les duels au début du siècle ou un peu plus tard .
Donc quand tu viens essayer de donner de leçons, verifies avec qui tu causes ou sinon essaies au moins de t'instruire parce que t'est pas au niveau .Barra edfen rohek anti wal jma3 eli kifek , les zanimaux quoi .
9alla9 maou civilisations ou mendri chnouwa .Mar5askom jma3t les copieurs du ridicule , t9oul 3likom sna3toulna tyara wala sattelite .N'importes qui français ou autres n'aurait pas supporter cet affront et d'ailleurs un français n'aurait jamais eu l'indécence de parler de la sorte du parent déçédé de son interlocuteur . Quand on veut débattre avec quelqu'un on prépare ses arguments et on ne cherche pas ce genre de prococations inutiles .Et moi je ne suis pas tarek ramadan je cause de la même manière que mon interlocuteur, s'il fait preuve de respetc, il aura droit au respect sinon, c'est le zelat , c'est comme ça marche .On utilise le verbe avec ceux qui comprenne et le zelat avec ceux qui te méprise ou qui t'insultes en refusant le dialogue .
Qu'est-ce que ce débat nous a apporté ? Rien du tout, on a pas compris ou medeb voulait en venir à part répété sans cesse les mêmes arguments déjà utilisés par les islamophobes qui consistent à embrouiller les cartes et mettre tout le monde dans le même sac et en projetant dans l'esprit du télespectateur l'image de la violence .Quel besoins y a t-il de parler de daniel pearl ? Qu'est-ce que tous les musulmans ont a avoir avec son exécution ? Alors pourquoi il est venu nous les gonflés avec ce type d'arguments et celui des tours de wtc ? Les musulmans ne souffrent-ils déjà pas assez du mal causé par un connard comme sifaoui ? Soient ils ont des arguments et ils débattent, soient ils laissent tomber mais ils n'ont pas à nous salir comme ils le font ces intervenants de pacotille . Pour tirer leur épingle du jeu et mettre le public de leur côté, ils sont prêts à user de tous les subterfuges et cela au détriment de millions de gens qui n'ont strictement rien à se reprocher .
Il faudrait peut-être qu'ils arrêtent de se servir de nous pour embellir(je dirais qu'ils l'avilissent) leur carrière et pour se faire du fric .

Anonyme a dit…

Il a parlé de Daniel Pearl parce que les dinguos qui ont fait cela imitaient les faits et gestes de ton prophète chéri...

kif kif le même a dit…

Tu dois faire allusion au sacrifice de notre vénérable ancêtre Abraham as .
C'est tout ce que t'as trouvé comme argument ?

Mais c'est vrai tu as raison, les chrétiens imitent bien eu aussi, le geste d'un autre de nos prophètes sidna Issa as .Effectivement, on le constate tous les jours, puisqu'ils tendent toujours la joue gauche, quand on les frappe sur la joue droite .
Ils font preuve d'une telle humilité et d'une telle abnégation .
Ah qu'est-ce que je me marre avec toi ya l'anonyme .

Anonyme a dit…

Issa? Connais pas? C'est quoi le dernier Kebbab que vous avez inventé?
Par contre, le myhtologique Jésus, oui, lui il me dit quelque chose... Encore un juif, si tu vois ce que je veux dire, petit...

Sinon, pour être sérieux, je parlais des égorgements pratiqués avec délectation sur ses ennemis par ton prophète chéri...

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

bonjour takkou
je ne pourrai commenter ton pst, par contre lje me suis regalé a lire les debats des commentaires
amitries
patrick

Anonyme a dit…

Your blog keeps getting better and better! Your older articles are not as good as newer ones you have a lot more creativity and originality now keep it up!