Opéation suicide

La grève de la faim entamée par deux personnalités de l’opposition politique du pays, Maya Jribi et Najib Chebbi, a inspiré trois ou quatre bloggers qui se sont intéressés par l’affaire. Mouwaten Tounsi, l’un des bloggers qui publia une note sur cette affaire s’est étonné que sur les quatre notes abordant le sujet il n’eut que 3 ou 4 commentaires. J’ai voulut réagir à son étonnement et expliquer pourquoi à mon avis la blogosphere tunisienne s’est abstenu de réagir à ce sujet. Devant les difficultés techniques de laisser un commentaire sur son blog j’ai décidé de publier la présente note. Je ne sais pas ce qu’il en des autres bloggers mais personnellement je trouve que le recours à la grève de la faim est une des formes de protestation la plus dégradante et humiliante. Si cela ne peut prêter au rire, malgré la gravité de la situation, j’aurais même dit que la grève de la faim est un comportement infantile. C’est la réaction typique d’un gosse qu’on prive de son joujou et qui pour unique réaction ne trouve que la menace de boycotter l’école ou ne pas prendre son repas.
Qu’on ne me comprenne pas à tort. Je n’ai pas l’intention de polémiquer, mais la grève de la faim est très discutable en soit même (c’est une expression extrémiste et l’extrémisme de nos jours n’est pas à la mode), sur son utilité (la notion du sacrifice n’est plus perçu comme un acte sacré par nos concitoyens qui eux se sacrifient pour des choses plus matériels par contre) et sur les résultats dont on peut escompter. Le parti de Chebbi est certes dans la merde et à des gros problèmes. Mais le choix de la victimisation, l’exercice d’une forme de chantage affectif, le pari sur un bras de fer avec le pouvoir perdu d’avance et la prise d’un risque inutile sont ils les meilleurs moyens pour résoudre ces problèmes.
Soyons sincères envers nous-mêmes. Chebbi a eu déjà l’occasion de s’illustrer lors d’une précédente grève de la faim. Qu’en a-t-il récolté. En est-il sorti grandit ? La précédente grève de la faim, plus médiatique et plus « participative » s’est terminée soudain et en queue de poisson laissant les observateurs sur leur « faim ». L’actuelle grève de la faim pourra-t-elle être mieux que sa précédente et générer une mobilisation forte et solidaire ? Je le doute fort. Car si la premier a pu capter au moins l’intérêt de l’opinion publique internationale, SMSI oblige, celle là ne dépassera sûrement pas le cercle des initiés. Non, franchement se priver de boissons et de nourritures n’est pas à mon humble avis la meilleure solution pour exprimer ses revendications. Parce que en agissant ainsi l’opposition risque de refléter une image d’elle traduisant l’impuissance, la résignation et le désespoir ce qui risque de l’éloigner encore plus de la masse.
L’opposition toute entière devra repenser ses choix, ses méthodes, son mode d’agir et son action. Plus que tout autre chose elle devra penser à se renouveler effectivement et non artificiellement.

8 commentaires:

anonnyme17 a dit…

je suis de votre avis , la grève de la faim est très humiliante (rien que voir ces gens à bout de forces sur des matelas en mousse à même le sol ..qui se donnent en spectacle ) mais c'est aussi humiliant pour le pouvoir qui pousse ces gens jusqu'à leur limites ,leurs derniers retranchements , jusqu'à l'extrême ...quel crédibilité a un pouvoir qui n'arrive pas à résoudre des problèmes aussi minimes , une expulsion de locaux.... pfffff ... supposons qu'il n'est pour rien dans ce problème comme il le prétend , ne peut il pas trouver un local ( il y en de milliers fermés appartenant aux biens de l'état ) qui peut servir aux PDP , il a bien donné en moins d'une heure ,des maisons a des gens qui se sont trouvés ds la rue suite à des accidents (kasr helal - el hafsia etc..)
La responsabilité du pouvoir en cas de malheur (allah la ykadder ) est encore plus grande que celle des grévistes , car il a le pouvoir d'arrêter cette grève mais ne le fait pas , c'est carrément une NON ASSISTANCE A PERSONNES EN DANGER DE MORT ...

Par ailleurs, je pense fort que cette grève soit une manœuvre médiatique comme celle du 18 Octobre , qui devait mener les grévistes jusqu'au sommet du SMSI avec toute la médiatisation de l'événement , la grève de ces jours ,doit mener les grévistes aux fêtes de commémoration du 20iéme anniversaire de changement ...

resiros a dit…

situations extremes, solutions extremes..
Sinon 3andek 7al ?

Téméraire V5.0 a dit…

Le problème Takkou est qu'il n'y a pas d'autres formes de protestations, cela peut paraitre humiliant ou la solution ultime des faibles mais ils n'ont pas le choix.
Même le sitting à la Ghandi leur ai interdit, que peuvent-ils faire autrement ?

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

Bonjour takkou
C’est en effet difficile de prendre position
Je me dis que parfois, il ne reste que des gestes désespérés pour être écouté (autres que le terrorisme)
Regarde "yan palach" s'est immolé contre l'invasion russe
Que faire alors si personne ne t'écoute ! Continuer à prêché ? Ou tenter de se faire remarquer ? (Civiquement)
amitiés
Patrick

Takkou a dit…

@ anonnyme 17 : Si l'objectif reel de cette greve de la faim est le 20 eme anniversaire du 7 novembre alors là je peux dire qu'on est pas sorti de l'auberge. Si la greve n'est qu'une parade alors ethiquement et politiquement elle sera pire qu'une simple greve de la faim dont l'objectif est de protester contre une injustice. Autrement, comme je l'ai deja dit : Chebbi est un recidiviste en matiere de greve de la faim. Il sait plus que n'importe qui que cette solution n'apportera rien et absolument rien. Alors ? etant intelligent, et tres intelligent meme, il pourrait casser son ego, ne serait ce que provisoirement, pour sauvegarder l'important en attendant d'obtenir le plus important. Lui, ce fin manoeuvrier qui a su attirer americains et islamistes dans son filet, ne peut il se resoudre à abandonner la politique du tout ou rien ?

@ Tem : La culture suicidaire nous a causé pas mal de tort deja. L'affaire du PDP n'est pas une affaire de siege, car si s'en etait une l'affaire aurait ete clause deja. Je pense qu'il s'agit d'un bras de fer tres desequilibré entre deux forces appartenant à deux categories differentes. Et dans cette situation Chebbi, Jribi et compagnie savent tres bien que le match est perdu d'avance.

resiros a dit…

@takkou reponse a ta reponse:
7abbite juste enwathe7 7keytine khatrek fhemtni bel ghalet:

-el paragraph louel kahaw enjeweb fih 3al post mte3ek, b9yet el post maya7kich a3lik jemla, donc ki na7ki 3al bhem wel enanania wel khouf, lano9sod fik la men9rib wou la men b3id (je croyais que c'etait clair, mais on dirai que t'a mal compris)
-3alatoul radditni la bas chez nous, ma3andi ken 3wayyem melli khrajt men tounes, en plus pour le moment na7ki m3ak men dekhel tourab el joumhourya :)
-Ekher 7aja sam7ni 3ayyatlek khouya, makontech neskhayebha sabba walla 7keya et9alle9 barcha.

Takkou a dit…

Primo, je t'invite à relire ton propre post car apparement toi non plus tu n'as pas comprit ce que tu as ecrit ou alors tu t'es mal exprimé.
Secundo, j'aurais aimé que ta reponse à ma reponse soit sur le fond et non sur la forme, alors ne fais pas attention à ceque je dis.

resiros a dit…

نتصوّر روحي كنت واضح بما فيه الكفاية في اقوالي, حكيت على التوانسة بصفة عامّة و حالتهم الايّامات هذي, امّا منعرش علاش انتي حاسس روحك مستهدف.
معليناش.
قتلي انجاوبك على اللب وهش على القشور.
اوّلا منراش كيفاش تنجّم اتشبّه اخّر خيار متوفّر خذاوه عباد و خاطرو بيه بحياته باش يدافعوا على رواحهم مالظلم ويسمعوا العالم (باش عالاقل يضغطوا شويّا عالحكومة) اب عباد اتفجّر رواحها. (مع أِنّي في حالات خاصّة نحترم خيارهم).
وكيما قتلك انتي التوّا معتيط حتّى حل آخر و كأنّك تدعوهم يسيبو المقر متاعهم و متع جريدة الموقف و يحرلولهم بيان والله غالب؟

اخيرًا انقلّك وسّع بالك, الدنيا فيها موت :p