كل بلاد تخدمها رجالها

Nos responsables locaux et régionaux ont du génie et des inspirations à en revendre. On a beau croire qu’ils ne pourront plus nous faire baver avec leurs idées et projets tellement ils ont fait des trucs qui nous ont laissés sans haleine, et bien ils arrivent à nous surprendre encore et encore. Apres avoir puisé et épuisé tout ce qui est relatif à la culture en créant le festival du théâtre, le festival du cinéma, le festival de la danse, le festival de la chanson, le festival du festival… ils ne sont pas restés les bras croisés. Le dynamisme et la créativité qui les animent les ont incité à être toujours innovants et surtout originaux. C’est ainsi qu’après avoir créer le festival de la « Bsissa », une manifestation « culturo-culturelle » organisée par la commune de Lamta et imitée par d’autres communes, et après le « festival du « Poisson », une trouvaille louable de la commune de la Goulette (salut Jacob ;) ) et j’en passe… voila que les « édiles » de la communauté du Kram, si je ne m’abuse et si j’ai bien compris la teneur d’un article publié par un journal de la place, ont eu l’ingéniosité, que dis-je la sagacité, d’organiser le « Festival du Sandwich »… Les responsables municipaux comptent profiter de cette manifestation ( !!!) pour faire connaître la région, ses produits, et ses projets. Personnellement, je ne doute pas une seconde du succès qu’aura cette idée géniale et j’espère que les gens de la municipalité de Sidi Bou Said et de celle de la Marsa ne vont pas tarder à nous proposer le « Festival du Bambaloni » et le « Festival du Brik Dannouni ». Voila, l’idée est lancée, à vous de réagir messieurs…

4 commentaires:

Tarek Kahlaoui a dit…

Loool...
ملا مهرجانات دنونة

Takkou a dit…

@ Tarek : Je n'ai pas cru mes yeux en lisant l'article en question. J'espere qu'il s'agit d'un canular. Parce que franchement si cette histoire du "festival du Sandwish" s'avere etre vraie je ne pense pas qu'on peut aller plus loin dans le ridicule.

Azwaw soumendil awragh a dit…

Salut, ne t'en fais surtout pas sur la capacité inépuisable en matière de connerie bien emballée; Le ridicule est un terme qui a fuit le dictionnaire de cette espèce de faiseurs, il y a 3 ans au même moment où se tenait le festival des ksour, une grosse légume inaugurait solennellement le festival de la coiffure et du maquillage devines où? à Béni Khedach sur les hauteurs de meddenine tu vois la puissance de frappe de la connerie!!!

Takkou a dit…

Bienvenue à toi azwaw. Tu as raison de dire qu'on n'a plus à s'etonner de rien... 2chay2ou min ma2tahou la youstaghrabou !