L'Europe et l'Islam

Deux événements traités par la pesse mondiale ont attiré mon attention cette semaine. Le premier concerne l’affaire d’une juge allemande qui a refusé d’accorder le divorce immédiat à une femme d’origine marocaine battue par son mari, marocain lui aussi, prétextant que le Coran ne condamne pas ce genre de traitements. Cette affaire qui au départ devait restée anodine non seulement a défrayé la chronique mais a suscité émoi et indignation en Allemagne. Toute la classe politique et les publications, de toutes les sensibilités confondues, ont crié au scandale. Pour les politiciens et les journaux allemands la juge a commit l’inadmissible, un vrai sacrilège. Comment une Magistrate allemande a osé se référer à la loi islamique alors que l’affaire se traitait sur le sol allemand et sous la jurisprudence allemande, semblaient se demander ces derniers.

Tous sans exception se sont pressés vers la critique, la condamnation et le lynchage. Personne n’a essayé de comprendre les motifs ou le but que la magistrate recherchait par sa décision, certes polémique, mais aucunement insensée à mon avis. Et pourtant ils existent quelques éléments révélateurs qui peuvent aider à se faire une idée, indubitablement incomplète, mais capable d’expliquer, ou du moins d’éclaircir, l’intention qui poussa la juge à adopter une telle attitude pour justifier sa décision. Dans sa lettre qu’elle a adressée à la plaignante, la juge insista pour rappeler à la jeune femme marocaine que son mariage fut célébré « selon les lois islamiques » et que selon ces même lois, le mari a « le droit » de battre sa femme.

Je ne prétends pas savoir tous ce qui se passait dans la tête de la magistrate, mais je doute qu’il existe au monde une ou un magistrat digne de ce nom capable de prendre une décision juridique par bêtise. Je crois que le message que la juge a voulut faire passer pas sa décision malaisée est le suivant : Votre mari et vous vous vivez sur le territoire allemand et pourtant vous avez optez pour l’ignorance de la législation et des lois allemandes en vous mariant selon les préceptes islamiques. Maintenant vous venez demander à la loi allemande qu’elle vous protége. Eh bien, la loi allemande que vous avez méprisée dans le passé vous rend la pareille dans le présent. Vous avez un problème démerdez vous selon vos propres moyens comme vous l’avez toujours fait ». Je trouve dans la décision et surtout les explications avancées par la juge une démarche pédagogique significative qui ambitionne faire comprendre aux communautés étrangères vivant en Allemagne que les premiers pas de l’intégration c’est le respect des lois, de la législation et des coutumes du pays hôte. Je ne nie pas que la démarche est très dure mais elle peut se révéler efficace et faire comprendre aux autres que le respect des lois et coutumes des pays qui les héberge est primordiale pour gagner le respect mutuel. Il se peut que je me trompe dans mon analyse. Mais je reste convaincu qu’on ne peut pas refuser une chose et la réclamer selon les circonstances.

Le deuxième événement concerne la relaxe de « Charlie Hebdo » dans l’affaire de la publication des caricatures du Prophète Mohamed. Le Tribunal Correctionnelle de Paris a jugé irrecevable la plainte pour injures raciales déposée par un collectif d’organisations musulmanes. Le Tribunal a estimé que « les limites admissibles de la liberté d’expression n’ont pas été dépassées, les dessins litigieux participant au débat publique d’intérêt général ». Je ne vais pas polémiquer sur le sujet en disant que toutes les caricatures sont condamnables. Je ne cache pas que je trouve quelques unes de ces caricatures d’une finesse et d’une intelligence indiscutable (j’irais même à approuver le contenu et le message de certaines de ces caricatures). Cependant, celle qui ne peut restée non condamnable sous aucun pretexte c’est celle ou figure le Prophète Mohamed portant une bombe sur son turban. Celle là, liberté d’expression ou pas, on ne peut pas dire qu`elle n’est pas injurieuse. Je m’explique là-dessus. Si des personnes d’un certain niveau intellectuel, parmi lesquels je citerai involontairement Houelbecque, Fallaci, Talisma Nasrine, Redekker…, se sont permit de traiter l’Islam comme une religion con alors quelle réaction pourra avoir monsieur tout le monde, le français, l’allemand ou l’italien moyen à la vue de ce genre de caricatures. Actualité oblige, ne peut on pas pensé que tous les musulmans sont identiques, tous des fanatiques, des assassins, des suicidaires et ce parce que leur idole (le prophète Mohamed) en est un. La pensée réductrice et simpliste est très diffuse en ces jours et ce à cause de la Télévision et autres medias qui participent activement dans la généralisation de ce genre de comportement. La publication d’une caricature comme celle montrant le prophète Mohamed avec une bombe sur le turban et très diffamatrice et incite si non à la haine au moins à la méfiance. Alors on ne peut pas dire qu’on exagère lorsqu’on réclame le retrait d’une telle caricature car ses effets ne sont pas le lancement d’un débat mais plutôt l’accentuation de l’incompréhension et toutes les conséquences qui s’en suivent.

P.S : Il y a de cela quelques mois, j’ai eu une conversation avec un diplomate européen qui m’a pétrifié lorsqu’il m’a annoncé que depuis les attentas de Madrid à chaque fois qu’il utilise un moyen de transport en commun et qu’il trouve un arabe dedans il n’arrête pas de trembler de peur jusqu’à ce que l’un ou l’autre descende !!!

Pour en savoir plus : Divorce en Allemagne
http://www.euronews.net/index.php?page=info&article=413032&lng=2
http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=10073
http://www.lefigaro.fr/international/20070322.FIG000000186_la_juge_allemande_etait_trop_proche_du_coran.html
L’affaire Charlie Hebdo :
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20070322.FAP1515/caricatures_relaxe_pour_charliehebdo.html
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-30230366@7-37,0.html
http://www.tdg.ch/tghome/tgnews.detailcateg.YXRzLmNoOjIwMDcwMzIyOmJyZjAzNQ==.2.0.html

12 commentaires:

Mani l'Africain a dit…

Je trouve que ton analyse du cas de la femme marocaine en Allemagne très intéressante, quoi que discutable. En effet, la loi allemande n’interdit pas les mariages religieux et au contraire autorise la formation des couples, que ce soit par un contrat ou pas. De ce fait, l’union selon les préceptes islamiques n’est pas une effraction mais est tout à fait légale, comme le serait un mariage selon la tradition juive ou catholique.

Si l’attitude de la magistrate est vraiment comme tu le dis alors c’est dangereux parce que :
- il y aurait 2 poids 2 mesures dans un pays de loi. Alors que c’est justement le but recherché par les islamistes
- il signifierait que le cynisme aurait rangé la société allemande qu’on aurait l’impression d’entendre dire : « vous êtes dans votre merde, alors restez-y »

Je me rappelle d’un documentaire sur arte où des instituteurs dans une cité allemande se cassaient la tête à longueur de journée pour éduquer des enfants d’immigrés que valeurs universelles sur lesquelles reposent l’Allemagne moderne. Certaines institutrices font carrément du militantisme auprès des parents (turcs dans la plupart, illettrés et très religieux) pour permettre aux filles de participer aux séances de sport et d’aller dans des voyages avec des garçons. C’est cette image là de l’Allemagne que je souhaiterais garder, pas celle d’une magistrate cynique et insensible à l’injustice.

Mani l'Africain a dit…

Désolé pour la longueur mais c’est vraiment un sujet intéressant. Concernant le 2ème sujet, je te pose une question : est ce que du temps de Mohamed les bombes existaient ?? évidemment que non. Du coup, 2 interprétations sont possibles de la caricature en question :
- soit les musulmans et ceux qui les représentent disent : « celui-là n’est pas notre prophète, manifestement vous comprenez rien à l’islam et votre ‘aboiement’ est sans intérêt »
- soit les musulmans (et ceux qui parlent en leur nom) se reconnaissent dans la caricature et comme pour qqu’un qui se découvre dans le miroir un visage laid, ils se révoltent et s’indignent

malheureusement les gens se sont trouvés majoritairement dans le 2ème cas, ce qui est un signe grave. Je te rappelle que les caricatures sur Jésus y en a des millions, mais la majorité des chrétiens se retrouvent dans le 1er cas que j’ai évoqué.

Mohamed appartient à l’histoire et quoiqu’il est fait ou dit, il appartient aux musulmans d’aujourd'hui de donner au monde une image de lui. Non pas par des manifs et des actes de barbarie à tout va, mais par leur comportement au quotidien et par leur engagement citoyen et responsable comme tout autre groupe social.

witness___ a dit…

Post très intéressant, cependant je crois que le mari, même selon la loi musulmane n'a le droit de 'battre' sa femme sous aucun prétexte...Il peut ne plus lui adresser la parole pas quand il veux _bien entendu_ mais dans certains cas ( si elle l'a trahis avec un autre...).. enfin c'est ce dont je me rappelle d'après ce que j'ai ,autrefois, lu d'une étude (analyse) des versets coraniques consernant les relations conjugales ...Je ne sais pas si c'est exact ou pas..
En tout cas, ce dont je suis certainne c'est les paroles suivantes du prophète :

'Quand un homme regarde son épouse et qu’elle le regarde, Dieu pose sur eux un regard de miséricorde. Quand l’époux prend la main de l’épouse et qu’elle lui prend la main, leurs péchés en tombent'

"Les croyants qui ont la foi la plus parfaite sont ceux qui ont les meilleures manières. Et les meilleurs d'entre eux sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs femmes"

Finalement, je pense que de tels incidents nuient à l'islam..Et il y a même un nouveau converti à l'islam qui a dit lors d'un interview :' je remercie Dieu d'avoir connu l'islam, avant de connaitre les mesulmants'

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

bravo
un seul mot pour ton com,plein de bons sens et de respect
c'est comme cela que j'imagine la paix entre toutes les religions
je ne regertte pas d'avoir mis ton blog dans mes liens
que "la paix soit avec toi, et tous les gens de bonne volonte"
islam et christianisme, et toutes les religions dans cette meme phrase
patrick

Mani l'Africain a dit…

@ witness : au risque de te choquer, je soumets ça à ta raison et à ton jugement (si tu comprends pas l'arabe je te ferais volontiers une traduction) :

الرجال قوامون على النساء بما فضل الله بعضهم على" بعض وبما أنفقوا من أموالهم فالصالحات قانتات حافظات للغيب بما حفظ الله واللاتي تخافون نشوزهن فعظوهن واهجروهن في المضاجع واضربوهن فإن أطعنكم فلا تبغوا عليهن سبيلا إن الله كان عليا كبيرا 34 (النساء).

Takkou a dit…

@ mani : 1)Je ne crois pas que les allemands sont si cynique que cela. L'attitude de la juge n'est qu'un cas est pas une generalite. Cependant, les membres des communautes etrangeres vivants en Allemagne s'ils sont amenés à lire cette histoire (les femmes surtout)je crois qu'ils y penseront plutot deux fois qu'une à envisager l'enregistrement de leurs mariages selon la legislation allemande ou française... meme s'ils ont tous le droit de se marier à la façon musulmane ou autre.
2) Pour ce qui est des caricatures, je partage pleinement ton point de vue. Mais, ce que je visais ce n'etait pas la perception des caricatures par les musulmans (à mon avis ces derniers en descsendant dans la rue c'etait plutot le resultat d'une abominable manipulation que celui d'une reaction spontanee puisque la majorité, si ce n'est la totalité, n'ont pas vu les caricatures en question), sinon la perception que pouvait se faire le monsieur tout le monde occidental en regardant des caricatures de telle nature. Est ce que ce dernier à les moyens necessaires pour nuancer ? Je ne le pense pas

Takkou a dit…

@ Witness : Je ne suis pas un specialiste dans la question, mais je trouve que plusieures soit disant regles de l'islam (Coran+hadiths)n'ont plus droit à citer du fait de leur caractere temporel et contextuel. Je sais que je vais facher pas mal de personnes qui sont convaincus que le Coran il faut le prendre dans sa totalite ou pas. Mais il faut admettre que certains aspects de la religions de l'Islam sont caduques et anachroniques. Je ne sais pas si tu as entendu parler de Youssef Seddik. Sa theorie c'est que le Coran est une allegorie autant que les fables de La Fontaine ou autres. C'est à dire que le plus important ce n'est pas l'histoire qui se raconte mais plutot la moralité et c'est ce qui est plus interssant que de savoir les details et les rituels à accomplir avant de monter sa femme par exemple...

Takkou a dit…

Cher Patrick, c'est toujours un grand plaisir pour moi de voir que tu es passé par la. Je te remercie pour tes visites. Autrement, si une bonne partie des gens pouvait penser de la meme façon que toi le monde ne serait pas tel qu'il est en ce moment. Mias bon toi tu as connu les deux mondes et je peux te dire que tu es vraiment chanceux.

Mani l'Africain a dit…

@takkou :

1- c'est vrai que ce n'est pas l'attitude générale en Europe, et c'est tant mieux.

2- on est d'accord. Mais faut-il pour autant blâmer les journalistes ?

Au plaisir de te lire

Yottil a dit…

Takkou : Je suis tout à fait d’accord avec toi sur la question du caractère temporel et contextuel du coran et sur le fait de retenir l’essentiel ou la morale de « l’histoire ». Je pense qu’adopter une pareille approche du Coran aurait rendu les musulmans plus ouverts et beaucoup moins fanatiques. Mais ce qui est plus grave que de suivre le coran à la lettre c’est de le délaisser complètement pour ne suivre que les hadiths (ce qui a été annoncé d’ailleurs dans le coran) Or, je voudrais préciser une chose, C que les hadiths ont été réunis, 300 ans après la mort du prophète contrairement aux sourats réunis eux, à son vivant!! D’où les 3an foulen 3an foulen 3an foulen 3an foulen, n fois, 3an foulen qui a entendu le prophète dire telle ou telle chose !!! Pour comprendre faites une expérience : Essayer de reprendre les propos exacts de quelqu’un de les communiquer à plusieurs personnes et voyez le résultat après 1 mois !! Pas 300 ans !!! Croyez-vous que vous allez retrouver les mêmes paroles ? Mot pour mot ?! Pire, croyez vous que tous les hadiths soient tous des originaux ? Parce que quand vous tendez l’oreille de nos jours vous entendez de ces conneries… prises dit-on des hadiths ! Exemple parmi cent autres : « quand un chien, un singe ou une femme passe devant un homme en train de prier, sa prière est annulée » !! Croyez-vous que de telles paroles auraient pu sortir de la bouche du prophète ? Déconsidérait-il la femme au point de la mettre au même rang que le singe et le chien ? Je ne pense pas….
Alors l’idéal serait de délaisser tous ces superflus pour s’intéresser à l’essentiel !
P. –S. : Pour confirmer tout ceci, je vous renvoies à la lecture de trois eyet très révélatrices très claires et très facile à lire du coran : sourat 6 (Al An3am) Versets 114 ,115 et 116

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

Bonjour Takkou
Sur un autre blog ci-joint, je lance une idée originale (il me semble)
http://pasapas.blogs.marieclaire.fr/

Quand tu auras lue, je te propose le ministère de ton choix, je pense aux affaires etrangeres tant j'aime tes sopts emprunt de justice, ou un autre de ton choix
A bientôt
Patrick, et je compte sur toi

In-Quiétude a dit…

Avant toute chose, excuse mon ignorance au sujet du Coran et de la religion en règle générale.
Je sais que cette ignorance peut mener à la peur, la peur à la haine et la haine peut conduire à la violence. Mais heureusement qu'il existe des médias qui apportent les informations nécéssaires pour la connaissance. En particulier, ton billet sur ce thème et les commentaires qui ont suivi.

Je crois qu'aucunes religions institutionnalisent la violence sur les femmes ou en tout cas ne le devrais pas. Aussi, compte tenu de la législation occidentale, et en particulier ici la législation allemande, le verdict de cette magistrate est réellement déplacé. Bien que j'ai compris ton interprétation de celui-ci, je ne le partage pas. Je crois que la société allemande a abandonné sa position d’autorité dans certains domaines (en particulier l'éducation). Quand on sait que seuls 25 % des adolescents turcs nés en Allemagne (la 6ème génération) parlent correctement allemand, ça fait peur.

Le verdict de cette juge allemande ne fera, je le pense ainsi, qu'accroître cette sensation d'abandon que peuvent ressentir les étrangers ou les allemands d'origine étrangère de ce pays. Dommage!