Hommage à des hommes souvent oubliés, suite et fin.

Suite à mon article “Hommage à des hommes souvent oubliés » j’ai remarqué que les réactions ont été assez contradictoires. En les lisant j’ai eu l’impression que l’initiative que j’ai proposé a été mal interprétée. Chose évidente je dirais, puisque mon article a été plutôt une réaction à chaud. Alors, dans ce qui suit je vais essayer d’expliquer un peu plus les motifs qui m’ont pousser à solliciter un hommage aux forces de l’ordre.

Avant toute chose permettez moi de rappeler que les individus qui constituent le corps des forces de l’ordre sont des gens comme vous et moi qui font partie de la société tunisienne. La bassesse, l’ignominie, l’indignité, l’infamie, l’hypocrisie, l’imposture… certes existent dans ce corps mais ce n’est nullement l’apanage exclusif et unique des gens en uniformes. Les « bons » et les « mauvais » existent dans n’importe qu’elle catégorie de n’importe quelle société de ce monde. Est-ce que tous les hauts fonctionnaires sont des gens de vertu ? Est-ce que tous les avocats, ingénieurs, médecins… sont des philanthropes qui ne causeraient jamais un malheur à un voisin ou voir à un parent ? Je doute fort. L’habit n’a jamais fait le moine et ne le fera jamais.

Avec mon précèdent article je ne voulais pas dire que tous les policiers, militaires, gendarmes… sont des anges, sinon jamais le poète de la liberté, Mnawar Smadah, n’aurait écrit le vers suivant :

«"شيآن في بلدي قد خيبا أملي، الصدق في القول والإخلاص في العمل”

Mais lorsque vous ouvrez le journal « La Presse » pour consulter la rubrique nécrologique et que vous tombez sur la photo d’un jeune officier qui a à peine entre 30 et 35 ans qui est mort (pas de précision si le décès s’est fait suite à un accident ou suite à une langue maladie) laissant derrière lui une veuve, un enfant et des parents terrassés par cette perte, j’avoue que le tableau n’est pas joli joli. Et si en plus de cela la « Radio Rumeurs » vous informe que cet officier est mort lors des affrontements avec « la bande de criminels » je ne crois pas que beaucoup d’entre nous auraient aimé être à sa place. Ce que je crois, en revanche, c’est que si c’est vrai que cet officier est réellement mort dans l’une des fusillades un hommage est le minimum qu’on puisse faire pour ce martyre et pour tous ceux risquent leurs vies pour nous.

Regardez toutes les nations qui ont participé dans la guerre contre l’Irak. Eh bien, en dépit du fait que cette guerre soit illégale, injuste, absurde…, les soldats américains, anglais, espagnols, italiens… qui ont trouvé la mort dans ce pays ont tous été décorés et reçus un hommage posthume. Je ne vois pas pourquoi les nôtres qui seraient morts pour une cause que je trouve juste ne reçoivent pas autant de solidarité de notre part.

Si c'etais dans mon pouvoir, j’aurais élevé tous ceux qui ont péri lors des accrochages avec les pêcheurs en eau trouble au même rang des martyres du 9 avril et autres braves gens morts pour le bien du pays.

Enfin, un petit mots pour les donneurs de leçons qui se croient super informés et super intelligents. Le débat est une chose et l’agression verbale et toute autre chose (n’est ce pas monsieur le « Journaliste arabe »…)

Allez, au revoir et bon blog

2 commentaires:

Big Trap Boy a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Big Trap Boy a dit…

C'est bien de l'avoir clarifié, on t'accuse vite de tout genre de conneries sur la bogosphère dès que tu poste un avis différent. Je crois que ce pauvre policier décédé aurait volontier passé la nuit au lit avec sa femme s'il avait le choix ce soir là. Je suis avec toi dans le fait que c'est une victime et que ce qui lui est arrivé ainsi qu'à sa famille est atroce. Mais je crois qu'on manque vraiment trop d'informations pour pouvoir dès maintenant parler de héros glorieux.

One.