Cybermosqué



Décidemment, l’Islam est un phénomène omniprésent, à défaut de dire «omni-imposant». Il suffit que le mot soit à peine prononcé pour que les détracteurs et les initiés, fideles ou non, se mobilisent pour se jeter dans l’arène des joutes verbales et autres. Jamais un sujet n’a été si dérangeant, si fédérateur, si mobilisant et si incitant à la discorde à la fois.

Dans un monde contemporain fait de sociétés de consommation, l’islam est devenu un argument de vente, un produit qu’on s’arrache. A ce titre, il n’échappe à personne que pour pouvoir réaliser un best seller il suffit de faire appel a ce sujet pour atteindre les sommités de la popularité. Recensez les livres qui parlent de l’Islam et vous verrez qu’il dépassent de loin tous les autres livres qui parlent d’autres sujets. A ce propos, même la Bible et le Thora ne font pas le poids.

Sauf que l’Islam, dans ces multiples facettes polémiques, ne s’est pas contenté de rester relégué aux étagères des bibliothèques et des librairies pour faire parler de lui. Petit à petit, il a investit d’autres espaces non évidents ou inespérés. C’est ainsi par exemple que la religion mohammadienne a littéralement envahi les devants de la scène cinématographique et cathodique au point de faire exploser tous les box office et tous les audimats enchainant un record derrière l’autre.

Tout récemment, l’Islam a « déserté » ces espaces devenus trop classiques, pour monopoliser, presque, les espaces de communication et d’expression cybernétique. L’islam est aujourd’hui partout dans le web. Il suffit de taper le mot pour que des millions de pages se déclinent devant l’utilisateur ne laissant à ce dernier que l’embarras du choix.

Ce qui est incroyable dans l’affaire c’est que l’islam sait s’adapter et s’accommoder a toutes les nouveautés « in ». Il suffit qu’un concept marche et devient populaire pour que l’islam se l’approprie d’une façon ou d’une autre. C’est ainsi par exemple qu’après les sites de chat et les forums, c’étaient au tour des blogs de subir l’intrusion de ce sujet fort polémique. Aujourd’hui c’est facebook, un site conçu pour être un outil social et donc relativement éloigné des questions philosophiques et intellectuelles, qui marche bien. Et alors que cela ne tienne, l’islam est déjà entrain de tisser sa toile dedans. Qui a dit que les « Futuhat » s’est bien révolu ? Bonjour les dégâts !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Ben quoi, faut bien vivre avec son temps .

Vincent a dit…

très courageux billet.
Chez nous la religion catholique est bien loin de faire une telle campagne. Nous avons eu notre période d'intégristes dans les années 80 mais ils ont été rapidement mis hors d'état de nuire.
Pourquoi pas dans le monde musulman?
cordialement.

Anonyme a dit…

l'islam vient du mot ( la paix),je demande à tt être humain d'avant de juger quoi que ce soit de lire attentivement avant de poser des jugement.Avec et grâce à l'islam je ressens la joie de vivre,l'honneur et le privilège de prier pour un seul dieu unique et suprême.Je demande pardons à mon dieu qui m'as crée et qui m'as donné la santé.Je remercie dieu d'être son serviteur.
Une simple demande lisez bien sur l'islam j'en suis sûre que vous allez trouver le bonheur dont vous en avez toujours besoin.
une petite question facile et simple: la mort existe alors à quoi ça sert d'être créer sur cette terre si on meurt un jour ?
pensez bien à cette question!!!!!!

Anonyme a dit…

nous o moins on se couvre on se transforme pas en propriete publique .
oui je fais reference a ta mere