Injustice quand tu nous tiens

Le 2 novembre dernier on a annoncé la mort du pilote de Enola Gay, Paul Tibbets, celui qui larguât une bombe atomique sur Hiroshima causant la mort de 140.000 personnes !!! Le nombre vous parait choquant. Pas autant que cela apparemment pour les américains et pour l’opinion publique internationale. Le mec a toujours déclaré qu’il est fier de son exploit. Il a fait son job comme on dit. Il a accompli son devoir de militaire avec abnégation mais aussi avec beaucoup de volonté et sans regret aucun. Pour moins que cela d’autres personnes, non américaines bien évidement ont été accusées de génocide, crime contre l’humanité… et la liste peut s’allonger allégrement (ou macabrement selon votre humeur). Paul Tibbets a demandé à ce qu’on ne mette pas d’épitaphe sur sa tombe pour que cette dernière ne devienne pas le lieu de rassemblement des pacifistes. S’il s’avère que ce vœu est vraiment le sien ce fils de pute (celle même qui a donné son nom à l’avion transporteur de la bombe pour que cela se passe sous une bonne étoile) en bon soldat americain aurait pensé à tout même à l’après sa mort.

2 commentaires:

asmar a dit…

Le problème c'est qu'il ne regrette rien sinon comme il n'était pas au courant de ce qu'il transportait ou tout du moins ne connaissait pas ni lui ni l'équipage la puissance de la bombe, il aurait pu s'abstenir d'en être fier . Mais bon comme il ne s'agit que de 140 000 jaunes, cela ne posen aucun problème de conscience .
L'histoire jugera, enfin l'histoire vu sous un autre angle quand elle deviendra indépendante des maitres penseurs d'aujourd'hui qui sont en majorité blancs .

adib a dit…

qu(il grille en enfer;)!