Fair play

Il est communément admis parmi les sphères de l’opposition et entre les bloggers tunisiens que Borhane Bsaeïs est l’intellectuel de service du régime (et là ce ne sont pas les auteurs du blog « Boudourou » qui vont me contredire). Je connais l’homme à travers ses écrits et ses billets fort polémiques qu’il publie régulièrement sur les colonnes de « Assabah ». Cependant, bien que n’étant pas le seul journaliste de talent, et de talent il en a à revendre croyez moi, qui mette ses compétences au service de causes indéfendables, Borhane Bsaies se distingue par rapport à tous les autres laudateurs, thuriféraires… ou appelez les comme vous voulez, par sa supériorité intellectuelle, la perspicacité de ses analyses et surtout par sa capacité de tenir des propos fort convaincants. Là où tous les autres se contentent de reproduire un discours fait d’une langue de bois ennuyante, redondante et exaspérante à outrance (ينعّس الكلب على خريتو), lui il est capable de paraître tenir un discours révoltant et révolté tout en usant, cependant, de la même langue que ces derniers.

Comme la majorité des lecteurs des billets de Borhane Bsaies, je ne partage ni les idées ni les convictions de ce dernier. Cependant je ne peux nier, ni personne ne pourra le faire d’ailleurs, que Borhane Bsaies est un très bon orateur et un communicateur doué. Et c’est justement là où réside le génie pervers de cet homme. Il peut jouer le rôle de l’avocat du diable avec brio et s’en sortir victorieux. C’est un adversaire qui est dangereux et redoutable car il a une aisance et une faculté indéfectible de jouer adroitement sur les diverses nuances du gris. Il est si brillant dans l’art de la persuasion qu’il trouve facilement les mots et les arguments qui peuvent te faire vaciller et même, dans certains cas, t’inciter à changer d’opinion sur une question alors que tu étais sur et certain que ta première position était incontestablement la bonne. Il est capable, comme nous dirons nous autres les tunisiens, de : يبيع القرد و يضحك على شريه

En plus de ses écrits, j’ai eu l’occasion de suivre les interventions de Borhane Bsaies dans des débats télévisés organisés ici et là (Al Jazeera, Al Arabiya…) et je me suis toujours demandé comment ce denier peut faire pour assumé le rôle le plus ingrat tout en réussissant à dégager un certain charisme auprès de ces lecteurs et des auditeurs. La dernière preuve de cette réalité paradoxale fut sa prestation remarquable et remarquée lors de l’émission بل مكشوف diffusée hier mardi sur Hannibal TV. J’ai suivi l’émission tout en me demandant : Mais que fait « cet intrus » sur ce plateau ? A la fin de l’émission non seulement mon respect envers lui a grandit mais je dois reconnaître avoir même éprouver un sentiment de sympathie envers celui que je considère encore et toujours comme un intellectuel à la solde du régime. Que les détracteurs de Borhane Bsaies ne m’en veulent pas sur ce que je viens d’écrire. Je sais que cela peut leur paraître subjectif, faux et très discutable. Mais, j’ai eu l’impression qu’il fallait rendre à Cesare ce que est à Cesare.

10 commentaires:

ahmed a dit…

tu as raison ton avis est faux et subjectif.traiter ce type de "journaliste de talent" ayant "une superiorite intellectuelle" et des"analyses perspicaces" et des "propos convaincants" c'est de la cecite car toutes ces qualites exigent du journaliste d'etre honnete ce qui n'est pas le cas.personne ne quelque soit son niveau academique ne peut justifier la dictature .il t'a embobine car tu n'es pas assez outillé pour lui clouer le bec.

Takkou a dit…

Cher Ahmed d'une : à ce que je sache honnêteté et talent ne sont pas obligés d'etre reunies pour que klk1 soit brillant ou pas. Le fait est, et celà que tu le veuilles ou pas, Bsaies est d'un niveau intelectuel superieur à la moyenne. De deux, Bsaies n'est ni le premier ni le dernier à prendre la defense d'une dictature comme tu dis. Et de trois, tu feras mieux de choisir tes mots quand tu veux debatrre avec klk1 que tu ne connais pas. On a pas crecher dans le meme quartier à ce que je sache.

ahmed a dit…

nous n'avons pas creché(sic)dans le meme quartier ca c'est une evidence!
nous n'avons pas le meme niveau culturel et academique aussi!

Takkou a dit…

@Ahmed : Certes je reconnais dans tes deux commentaires la superiorité de ton niveau culturel et academique et je dirais meme morale. Juste une petite remarque : on dit "nous n'avons pas le meme niveau culturel et academique non plus". A moins que tu voulais dire "on a le meme niveau culturel et academique aussi!

FREE-RACE a dit…

@takkou
برهان يتميز بفصاحة و ببلاغة...
لكن للأسف هو شخص لا يستحق الكثير من الإحترام...ليس بسبب مواقفه...لكن بسبب تقلّـُـــب مواقفه ...و تقمصه لشخصية المدافع عن الحق و هو أكبر حليف للباطل..
بمعنى أنه يطرح و ينطلق من إشكاليات واقعية للوصول إلى نتائج مغلوطة و مشوهة...و بالتالي يقع بعض مستمعوه الغير عالمين بخلفياته في الفخ

صراحة أجد متعة في الإستماع إليه...ليس إعجابا به ...بل للتهكم على مراوغاته المكشوفة

خير دليل على فشله و فشل أسلوبه هو أن الجميع تفطنوا بسرعة لألاعيبه
بالدارجة: الناس لكل شالقة بيه

Takkou a dit…

@ free-race : Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis. Je me suis peut etre mal exprimer pour decrire ce que je ressent en ecoutant ce que dit Borhane ou en lisant ce qu'il ecrit. C'est vrai que je le trouve impressionnant mais pas au point de le prendre comme idole :))). D'ailleurs c'est pour cela que je dis qu'il est dangereux car s'il avait une marge plus large et un tant de parole à la tele plus grand il aurait convertit pas mal de gens naives à sa religion.

Anonyme a dit…

Tout à fait ok avec toi, je l'avais d'ailleurs déjà écris dans un billet, si l'opposition avait des gens de son talent, avec celui de M.MARZOUKI, A.MANNAÏ, ABBOU, ect…l'information et la communication seraient autrement meilleurs et certainement plus efficace, dans le camp des démocrates. Quand je lis un anonyme ,imposteur et usurpateur, sur un site indigent et liberticide, traiter ce mercenaire de BSAÏESS d'imposteur, alors que lui est un maître dans l’art de l'imposture, et qui de surcroît se prend pour une vois morale de l'opposition, franchement je mesure, le long chemin qui nous reste à parcourir pour changer les choses en Tunisie. On peut aimer ou pas, ou même vomir les idées de cet ex-gauchiste qui défend brillement la voix de son maître de Carthage, qui intelligemment a su s'entourer de technocrates de talent et de plumes excellentes aussi, mais pour l'éthique et l'honnêteté on doit reconnaitre la qualité de nos adversaires et autres ennemis.Biju

Anonyme a dit…

Je suis tres admiratif de Borhene,c'est incroyable combien il peut me convaincre,son emission a "El Jazeera" le jeudi avec 2 integristes a été vraiment formidable..
c'est mon avis,et je ne suis d'aucun parti politique.

mehdi a dit…

un très bon orateur et un communicateur doué OUI mais intellectuellement superieur eeeeh ohh!!pis quoi encore..

Anonyme a dit…

Euuuh rendre à Cesare ce que est à Cesare .... en effet ... il en a eu ce qu'il méritait