"Favorable" a dit...


Dans l’un de mes derniers posts je me suis penché sur le phénomène (ce qui ne veut pas forcement dire problème) du port du voile par des femmes appartenant à une certaine catégorie sociales soit disant moins imperméables à d’autres au discours moyenâgeux produit à volonté par des néo « télé-évangélistes » qui se sont autoproclamés des guides en Islam. Etant averti sur la susceptibilité du sujet de provoquer quelques dérapages, je me suis quand même lancé dans l’arène et je l’ai publié comptant sur l’intelligence des lecteurs pour se montrer tolérables dans leur réactions et si besoin s’en faut de conférer au débat un cachet civil. Il n’y a pas eu le feu mais certains commentaires ont laissé à désirer. Pour démontrer la gravite de l’aliénation que le phénomène de l’islamisation, en particulier et la religiosité en générale, bête peut atteindre j’ai cité comme exemple le cas de mes cousines qui sous prétexte qu’elles sont devenues pratiquantes elles ne saluent plus en embrassant et qu’elles se précipitent à cacher leur chevelure si un homme, pourtant de la famille, fait soudain irruption dans une réunion familiale féminine (9a3da neswa2iya)… L’un des commentateurs de ce post, se présentant comme favorable au « voilage » tout azimut, cru bon citer pour convaincre que ce n’est pas parce qu’une fille est une cousine pour que l’on ne pense pas à se la faire. Je ne nie pas que cette éventualité est possible et je ne vais pas ergoter plus qu’il en faut pour essayer de montrer que même si ce genre de cas est une réalité palpable cela n’empêche que ce genre de situation sont rares, mais je voudrais dire ceci : si je vous dis que j’ai 35 ans et que la plus jeune de mes cousine est plus âgées que moi d’au moins 10 ans et que certaines ont des gosses de plus de 20, faites vous une idée sur le rapport qui puissent exister entre elles et moi. Maintenant, admettant que notre « ami favorable » (pour dire partisan je suppose) ait raison. Si on pousse son raisonnement à l’extrême on se trouvera dans des situations plutôt cocasses. Je m’explique. Chaque matin que le bon dieu fait ; dès que je me réveille je vais chez ma mère qui habite à deux pas de chez moi pour boire mon café chez elle. Avant de partir je lui donne deux bisous. En rentrant, je dine avec ma petite famille chez ma mère et avant de partir nous coucher je donne encore deux bisous à ma mère. A part cela, j’ai une fille de 4 ans. Je ne vous dis pas le nombre de fois que je l’embrasse, avec fougue en plus, pendant la journée. Maintenant si je suis le raisonnement de « mon ami le favorable » je ferais bien de mettre fin à cette habitude « malsaine ». Car je risque d’être ou d’avoir des tendances pédophiles ou de souffrir le syndrome d’Oedipe. Je suis sur que mon « ami le favorable » estimera que cette analogie est exagérée. Pour répliquer, je me limiterais à lui dire que tout a un début et que si on commence à donner le doigt on finira par concéder la main entière si ce n’est plus. Du moment où l’on fait de l’exception la règle il faut s’attendre à tout (c’est le propre raisonnement de « mon ami le favorable » qui prétend qu’il n’est pas le seul à penser qu’il n’aurait pas raté sa cousine si l’occasion se serait présentée et qu’il ne pense pas souffrir d’une tare quelconque). Soyons réalistes, le soit disant retour vers la vertu en prônant le voile et autres coutumes anachroniques et désuètes est une aberration immense. Ce n’est pas en s'accrochant aux apparences que l’on restaurera la morale perdue et la gloire d’antan. A bon entendeur salut.

6 commentaires:

candel a dit…

J’apprécie beaucoup tes sujet et la manière avec la quelle tu présente les choses, mais si tu veux bien pour ce poste et celui dont tu fais référence, fais moi le plaisir de les relire, car vraiment tu es entrain de commettre des bêtises (thiz ou tonfedh) mais alors là dans se dernier post tu ne fais qu’aggraver les choses, qu’elle est le rapport que tu fais entre ta relation avec ta mère , ta fille te tes cousines, et tu ne fait que sinué que les tendance qu’a un cousin de coucher avec une cousine c’est de l’histoire ancienne tu te gour ya takko il suffit de voir que les habitude du mariage co-sanguin, donc les choses non pas si évolué,
Et si tu entretien avec tes cousine des relation du type mères enfants, en ne peut généralisé ta situation, et la loi quand elle existe il faut quelle soit générale, et ne pas traiter les exception dont tu fais partie.
Un simple conseille, écris dans les trucs que tu cernes, et que tu maîtrises bien,

Takkou a dit…

@ Candel : merci pour le conseil. Autrement , je ne sais pas qui doit relire quoi ? C'est vrai que la majorité ne s'identifie pas à mon cas mais est ce que la majorité des cousins ont des visées louches envers leurs cousines (peu importe l'age) ? L'Obsession sexuelle est-elle devenue telle que les gens tirent sur n'importe quelle chose qui bouge ? je ne veux pas stigmatiser une categorie sociale en particulier, mais "sama7ni" ni dans ma famille ni dans l'entourage des gens que je connais ou que je frequente je n'ai entendu parler de cas de viol ou de relation illicite entre membres de famille (ne vas pas croire que je suis une personne naive). Je ne nie pas que des incidents de ce genres peuvent avoir lieu mais ce n'est pas la regle generale. Enfin, mon probleme ce n'est ce qui se passe entre cousins et cousines mais le changement de comportement radical des personne qui soit disant ont decouvert des nouvelles regles morales en devenant pratiquantes. Ce ne sont pas les bisous de mes cousines qui me manquent. Ce qui me derange c'est qu'on est devenu etrangés l'un à l'autre sans raison apparente...

candel a dit…

"Ce ne sont pas les bisous de mes cousines qui me manquent. Ce qui me derange c'est qu'on est devenu etrangés l'un à l'autre sans raison apparente..."
Apparemment c’est toi qui n’as pas pu digérer le changement et le choix de tes cousines, il faut essayé de les comprendre sans avoir des préjugé, ni essayé de les juger, discute avec eux est essaye de voir leurs opinions, en venant ici te plaindre ou bien de relater des faits, sans pour autant t’adresser à tes cousines qui sont les mieux placées à t’expliquer ce changement le pourquoi ces fondements et etc….
Mais a ce que je vois le problème c’est chez toi et chez tout personne qui a des préjugé à l’encontre du 7ijab, et à tout ceux qui l’assimile a une régression (reste que je ne vois aucune relation entre 7ijab et régression, est ce que les femme en couvrant leurs cheveux devienne plus bête ou moins intelligentes, je ne crois pas, ou est ce que on mettant le 7ijab notre société va sombrer dans le K.O),

Anonyme a dit…

ye si Candel parce que tu te crois maitre de ce sujet et que ton QI dépasse celui qui a écrit cet article ???
Tu sais ? j'aimerais bien te voir (sachant que tu es un mec) porter le voile ! après tout c'est une liberté personnelle, non !
oufffffffffffff

Mils a dit…

à mes tantes voilées je leur dis : n7ib inbasbiss sinon mansalamich ... à mes cousines, ca ne m'interresse pas de les chopiter ...

favorable a dit…

C'est quoi le sujet ya si l'anonyme ?

Tu crois que c'est facile d'avouer la vérité sur les attirances possibles qui existent entre cousin et cousines et qui peuvent déboucher sur des relations qui sont justement favorisées par cette première approche qui est le baiser sur la joue ?
Je pourrais te citer des tas et des tas de cas et cela n'a rien d'anormal, au contraire, c'est tout à fait courant .Ce qui est difficile à entreprendre avec une inconnue peut-être facilité par le lien familiale .

Si la question est de savoir si les cousines font parties du tableau de chasse d'un coureur, alors la réponse est affirmative .
Ce sont les premières visées et cela peut aller très loin .

Il me semble que le sujet était consacrée au relation cousin-cousines face à l'apparition du voile et du comportement pudique de celles qui le portent .